Obtenez soutien de A&P

Formulaire A1: définitions, pertinence et application du Règlement 883/2004 en matière de sécurité sociale pour les travailleurs détachés

Le Formulaire A1 est un document qui certifie qu'un travailleur reste soumis à la législation de sécurité sociale de son pays d'origine.

Table des matières

Basé en Italie et actif dans toute l'UE

Posted Workers Alliance Members

Qualité ISO 9001

Dans le contexte en constante évolution de l’emploi international, le Formulaire A1, souvent également appelé document A1, ou modèle de détachement de l’INPS, joue un rôle fondamental dans la garantie des droits et avantages des travailleurs détachés au sein de l’Union européenne (UE). Ce document est une manifestation de l’Accord européen de sécurité sociale, spécifiquement réglementé par le Règlement 883/2004.

Formulaire A1: définitions

Le Formulaire A1 est un document qui certifie qu’un travailleur, dans le cadre d’un détachement dans un autre État membre réalisé pour le compte de son employeur (ou pour son propre compte, dans le cas de travailleurs indépendants), reste soumis à la législation de sécurité sociale de son pays d’origine. Ce document atteste que le travailleur reste sujet aux lois sur la sécurité sociale de son pays d’origine, malgré un travail temporaire à l’étranger, et vise à prévenir l’imposition de doubles cotisations, en garantissant que les détachés reçoivent les bénéfices de sécurité sociale auxquels ils ont droit.

Un des principaux objectifs du Formulaire A1 est d’éviter le double paiement des cotisations sociales. En l’absence du Formulaire A1, un travailleur détaché à l’étranger pourrait être soumis aux lois de sécurité sociale à la fois du pays d’origine et du pays hôte, entraînant des paiements excessifs et des charges administratives.

Règlement 883/2004: la source du Formulaire A1

Pour analyser pleinement les motivations derrière le Formulaire A1, il est crucial de comprendre le cadre réglementaire sur lequel il repose. Le Règlement 883/2004, une pierre angulaire de la coordination européenne de la sécurité et de la prévoyance sociale, établit les règles pour déterminer la législation de sécurité sociale applicable lorsqu’un travailleur se déplace à l’intérieur de l’UE.

Le Règlement 883/2004 vise à garantir que les personnes travaillant dans différents États membres de l’UE puissent continuer à bénéficier des mêmes droits et avantages de la sécurité sociale en vigueur dans les États membres d’appartenance.

Le Formulaire A1 est délivré par l’autorité de sécurité sociale compétente dans tous les cas où les conditions pour le détachement du travailleur prévues par la législation communautaire (article 12 et article 13, Règlement CE 883/2004 et article 14, Règlement CE 987/2009) sont remplies.

Article 12 du Règlement 883/2004

En particulier, l’article 12 du Règ. 883/2004 stipule que le travailleur salarié ou indépendant qui est détaché dans un pays de l’UE, en présence de toutes les conditions requises par la législation communautaire, reste assuré, aux fins de prévoyance, dans le pays d’origine. Pour toute la durée du détachement (maximum 24 mois ou en cas d’acceptation de la demande de prolongation pour une période supérieure) les cotisations de sécurité sociale doivent être versées dans le pays d’origine.

Article 13 du Règlement 883/2004

L’article 13 du Règlement 883/2004 concerne, quant à lui, l’exercice d’activités subordonnées et/ou indépendantes dans deux ou plus d’États membres. À cet égard, il est établi que le travailleur peut exercer une activité laborieuse subordonnée et/ou indépendante dans deux ou plus d’États de l’Union européenne.

Dans ces cas, une seule législation de sécurité sociale doit être appliquée et les cotisations de sécurité sociale doivent être versées dans un seul État communautaire, comme si toutes les activités étaient exercées dans ledit État. Pour que cela soit possible, le travailleur doit informer l’institution de prévoyance du pays où il réside, afin qu’il puisse être déterminé, selon les critères établis par la législation communautaire, quelle législation de sécurité sociale doit être appliquée.

Formulaire A1 – INPS en Italie

L’Italie, comme les autres États membres de l’UE, joue un rôle actif dans la mise en œuvre du Formulaire A1. Si un travailleur italien est temporairement assigné à travailler dans un autre pays de l’UE, la demande de Formulaire A1 garantit le respect et la preuve de l’affiliation au système de sécurité sociale italien. De cette manière, la continuité de la couverture d’assurance sociale est assurée.

La présentation de la demande de Formulaire A1 en Italie doit être effectuée par l’employeur ou l’intermédiaire de prévoyance de manière télématique, et transmise au siège de l’INPS territorialement compétent.

L’employeur ou le travailleur indépendant doit demander le Formulaire via la plateforme spécifique mise à disposition par l’Institut National de Prévoyance Sociale – INPS. Au moment de la transmission de la demande, des détails sur l’assignation, y compris la durée prévue du détachement, et l’adresse de travail dans le pays hôte, doivent être fournis.

Importance du Formulaire A1 pour les Travailleurs Détachés

Outre être un élément fondamental de la conformité avec les règlements en matière de détachement, le Formulaire A1 est d’une grande importance tant pour les travailleurs que pour les entreprises détachantes. Il garantit que les travailleurs reçoivent les bénéfices de sécurité sociale auxquels ils ont droit, même pendant qu’ils travaillent dans un différent État membre de l’UE et en même temps simplifie les procédures administratives internes aux entreprises détachantes, réduisant les complexités associées à l’emploi transfrontalier.

Le document doit toujours être conservé et mis à disposition de l’autorité compétente en cas de contrôle inspectoral, tant pendant qu’après la fin du détachement à l’étranger.

Plus d’informations sur la réglementation UE en matière de détachement dans notre guide sur les Directives UE sur le détachement des travailleurs.

Formulaire A1 Post-Brexit

Suite au Brexit, le certificat A1 a subi des changements significatifs pour le Royaume-Uni (UK) et l’Union européenne (UE). Le Royaume-Uni n’est plus un État membre de l’UE, mais a négocié des accords séparés avec l’UE et les États membres individuels pour maintenir la coordination de la sécurité sociale.

En attendant que l’Union européenne ratifie le Trade and Cooperation Agreement (TCA) avec le Royaume-Uni, les deux parties ont disposé l’application provisoire de l’Accord. Le TCA réglemente la coordination de la prévoyance sociale après le Brexit à travers un protocole spécifique – le Protocole sur la Coordination de la Sécurité Sociale (PSSC) – qui a une validité de 15 ans dès l’entrée en vigueur de l’Accord.

Les entreprises basées au Royaume-Uni doivent continuer à demander le certificat A1 lorsqu’elles détachent des travailleurs dans des pays de l’UE, garantissant ainsi que leurs employés restent couverts par le système de sécurité sociale britannique lors de l’assignation à l’étranger.

De même, les entreprises de l’UE qui détachent des travailleurs au Royaume-Uni sont tenues de présenter la demande de Formulaire A1 auprès des autorités nationales compétentes.

Obtenez un devis gratuit

Cadre Réglementaire

Regulation (EC) No 883/2004 of the European Parliament and of the Council of 29 April 2004

Reference

En savoir plus sur le détachement de travailleurs en Europe

Jetez un œil à nos guides approfondis sur la détachement de travailleurs vers les pays de l’Union européenne. Si vous ne savez pas par où commencer, vous pouvez consulter notre introduction sur le détachement de travailleurs en Europe.

Don't miss out on the latest updates

Get free updates from our Experts on Immigration, Posting Workers, International Taxation and more.